Le sous-titrage peut être défini comme de la traduction audiovisuelle, c’est-à-dire, de la traduction cinématographique, de documentaires,… Il consiste à mettre un texte en bas de l’image, à traduire les paroles prononcées d’un film, d’une série ou d’un documentaire. En d’autres termes, le sous-titrage c’est l’apparition de la traduction en bas de l’écran.

Cependant le traducteur, ou bien le sous-titreur ne doit pas seulement traduire le contenu textuel mais également s’appuyer sur l’image et le son dans un temps et un espace déterminés. Le sous-titrage ne doit pas dépasser deux lignes sur l’écran et un certain nombre de caractères. Le temps des sous-titres par image est limité, c’est-à-dire qu’il est basé sur une vitesse moyenne de lecture du « téléspectateur ». Les sous-titres doivent également avoir une synchronisation avec le son ; c’est ce qu’on appelle du « repérage ». Il faut respecter les changements de plan et de scène. L’adaptation d’un film ou d’un documentaire nécessite un travail très rigoureux. Il peut se diviser en 4 phases :

  • Le repérage, comme nous l’avons précisé ci-dessus, c’est la synchronisation avec le son ;
  • La traduction des paroles en sous-titres en bas de l’écran ;
  • La simulation c’est la vérification. Elle consiste à vérifier si les sous-titres collent avec l’image, s’ils se lisent naturellement ;
  • La correction permet de réajuster le texte.

Le sous-titreur doit respecter plusieurs règles afin d’arriver à un résultat final de très haute qualité :

  • Il doit donc respecter le nombre de caractères pour un temps donné car, sinon, le lecteur peut rencontrer des difficultés en lisant les sous-titres ;
  • Il ne doit pas dépasser la longueur imposée pour le texte, il ne doit pas surcharger les sous-titres ;
  • Il ne doit pas enchaîner les sous-titres trop rapidement ;
  • Il doit respecter un rythme afin que la lecture des sous-titres soit confortable.

Le sous-titreur doit, avant tout, penser au lecteur. Le lecteur ne doit pas uniquement se concentrer sur les sous-titres, il doit pouvoir regarder les images et lire le texte naturellement.

Tele World Linguistic Services et son équipe de traducteurs spécialisés dans ce domaine vous propose ses services de sous-titrage et vous garantit un travail de très haute qualité dans la langue souhaitée. Nous vous rappelons que nous traduisons dans plus de 140 langues.

La traduction n’exige pas seulement une connaissance des langues dans lesquelles il nous est demandé de traduire, mais requiert des compétences linguistiques et traductologiques dans des domaines très spécifiques.

La traduction spécialisée fait donc référence au domaine technique. Les principaux domaines sont les suivants :

  • La traduction juridique fait référence au domaine du droit et des sciences juridiques. Ce type de traduction exige une parfaite maîtrise du domaine et du langage spécifique.
  • La traduction commerciale englobe tous les textes économiques, le marketing, la télécommunication… Encore une fois, le traducteur ne doit pas seulement maîtriser les langues mais également les domaines du droit commercial, de l’économie,…
  • La traduction médicale est un domaine très complexe et ne laisse le droit à aucunes erreurs car ces traductions sont ensuite utilisées pour des rapports médicaux. Les traducteurs sont donc spécialisés dans le secteur médical.
  • La traduction académique consiste à traduire, comme son nom l’indique, des textes académiques, c’est-à-dire des textes universitaires. Le traducteur doit être un excellent rédacteur et bien connaître la terminologie propre à ce sujet. Il est vrai que si un traducteur traduit la thèse d’un étudiant, le résultat doit être cohérent et agréable à lire tout en restant fidèle à la thèse http://comprar-ed.com/ d’origine. Il faut que le lecteur ne se rende pas compte qu’il lit une traduction.
  • La traduction technique fait référence au domaine technique, de l’ingénierie et de la linguistique. Le traducteur doit traduire des notices techniques, des fiches produit, des modes d’emploi de machines,… Ainsi il est important d’avoir de grandes connaissances dans cette discipline.
  • La traduction littéraire exige de très grandes connaissances non seulement dans ce domaine, mais aussi de fortes connaissances artistiques et culturelles de la part du traducteur. Dans une traduction littéraire, il est impossible de faire de la traduction littérale, mot à mot, car deux langues sont constamment différentes. Le traducteur doit connaître le contexte dans lequel se déroule l’histoire et doit ainsi trouver un équivalent dans la langue cible (d’arrivée) tout en gardant l’image et le message que l’auteur a fait passer volontairement dans le texte source (de départ).

Les types de traduction présentés ci-dessus font partie des principaux domaines de la traduction technique.

Tele Word Linguistic Services réalise tous ces travaux de traduction avec son équipe de traducteurs experts et tous spécialisés dans leur domaine de traduction. Ainsi l’agence vous garantit des traductions de grande qualité dans les langues souhaitées.

Si certaines fautes de traduction passent parfois inaperçues, certaines peuvent s’avérer désastreuses pour la compréhension du message par les interlocuteurs. Que le dialogue s’effectue à l’écrit ou à l’oral, l’émetteur et le récepteur ne sont jamais à l’abri d’un quiproquo.

Il vous est déjà sûrement arrivé, par exemple, de ne pas comprendre toute la subtilité d’un slogan publicitaire, ou bien les indications nutritionnelles d’un produit alimentaire. Ne cherchez pas plus loin ! Google traduction & Cie y sont pour quelque chose. Ces outils, à première vue bien pratiques, peuvent vite devenir vos pires ennemis. En effet, ils provoqueront peut être une crise de rire au lecteur, mais n’inspireront en aucun cas la confiance : le message transmis est le premier gage de qualité de l’entreprise, le premier contact entre l’offreur et le demandeur. Il permet à l’entreprise de communiquer ses valeurs, ses services et sa manière d’opérer. Le message laissera une bonne ou une mauvaise impression au client ciblé, et cela ne dépend pas seulement du rédacteur, mais également du traducteur.

On comprend donc l’importance d’une traduction irréprochable. Le message traduit doit s’adapter un maximum aux coutumes, à l’humour et aux particularités linguistiques utilisées par le public visé, et se rapprocher au plus près de leurs attentes et de leur culture. A l’heure de la mondialisation et des performances des modes de communication, rien ne doit être laissé au hasard, et encore moins la qualité des messages échangés. Il est important de préserver toutes les particularités du message, notamment sa créativité et ses spécificités culturelles : sous-entendus, doubles sens, expressions figées, clins d’œil, jeux de mots, etc. Pour cela, seule une personne expérimentée et connaissant la subtilité des deux langues peut garantir un tel résultat. La traduction des contenus d’une entreprise ne devrait pas être reléguée au second plan !

Pour bien commencer la journée, voici un petit top 40 des plus belles perles rencontrées à l’étranger, et ça vaut le coup d’œil !

http://www.topito.com/top-traductions-merde-francais

Si vous avez besoin d’un traducteur en français, vous pouvez contacter l’agence Tele World Linguistic Services au numéro 0034 931 861 437. Pour plus d’information veuillez visiter notre page web www.teleworldservices.com

Traduire a pour but de conserver un texte de la langue source (de départ) dans la langue cible (d’arrivée). Il est vrai que le traducteur n´est pas un auteur en-soi. Deux langues ne sont jamais similaires, il y a inévitablement des différences, ainsi il est demandé au traducteur d’avoir de grandes connaissances, non seulement dans la langue cible et dans la langue source, mais aussi de grandes connaissances culturelles.

En ce qui concerne les références culturelles, il est vrai que l’on peut dire que tous les éléments d’un texte peuvent être qualifiés comme culturels car la langue fait partie intégrante de la culture. De plus, il est important même essentiel de retranscrire ces effets culturels de la langue source dans la langue cible.

D’un point de vue linguistique, deux textes d´une même langue peuvent être différents selon les pays parlant cette langue, voire même selon la région d’un même pays. C’est ce que l’on appelle la localisation. Un traducteur traduisant un texte espagnol venant d’Andalousie, de Galice, … devra faire attention aux termes utilisés qui peuvent être propres à la région en question. En effet, le traducteur doit s’adapter et s’imprégner de la culture de la zone concernée du texte cible. La localisation est donc un approfondissement de la traduction, insistant sur l’importance de la culture linguistique dans les textes.

Tele World Linguistic Services offre ses services de traduction et de localisation permettant d’avoir une version plus aboutie et de meilleure qualité dans le résultat final du texte traduit.

51Le français est actuellement la cinquième langue la plus parlée dans le monde avec environ 210 millions de personnes à l’utiliser quotidiennement. Le français n’est donc pas seulement parlé en France mais aussi en Belgique, au Canada, au Luxembourg, en Suisse et dans 51 autres pays, principalement localisés en Afrique, ayant été pour la plupart des colonies françaises.

L’origine du français est issue de l’évolution du latin dit vulgaire vers le gallo-roman au cours du premier millénaire de l’ère chrétienne. Le français, qui fut une langue royale pendant de nombreuses années aussi bien parler à la cours royale espagnole, qu’anglaise, devient une langue juridique et administrative par la suite.

Cependant le français perd de son influence dans la deuxième partie du XXe siècle, pour laisser peu à peu la place à l’anglais. Néanmoins le gouvernement français tente de mettre en place différentes mesures pour garder l’intégrité de la langue en ayant recours à de nombreux décrets. Malgré toutes ses tentatives le français a de nombreux mots empruntés notamment à l’arabe, à l’espagnol mais aussi à l’anglais qui est dû à la mondialisation dans les années 1970 avec la prédominance de l’influence de la culture américaine dans les secteurs technologique et industriels.

Tout de même le français reste une langue importante au niveau internationale, surtout dans les institutions internationales. La communauté francophone se trouvant sur les cinq continents garde une influence assez importante. C’est pourquoi depuis 2012 le Forum mondial de la langue française regroupe la communauté francophone, au quatre coins du monde. Cette année ce rassemblement aura lieu au mois de juillet à Liège sur le thème de la francophonie créative.

Télé World Linguistic Services, est une agence de traduction et d’interprétation basée à Barcelone. Elle est là pour vous donner accès à des documents dans plus 140 langues différentes y compris évidemment le français.

Nous réalisons ces travaux de traduction, d’interprétation, de localisation, transcription, de sous-titrage mais aussi de révision, grâce à nos meilleurs traducteurs, et vous garantissons des travaux de grande qualité.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à prendre contact avec nous.